Skip to Content

Monthly Archives: août 2012

R comme Reykjavik… R comme Retour…

Par

Dernière escale de notre voyage: deux jours à Reykjavik… Ville chaleureuse et accueillante… Ville où l’art semble omniprésent: sculpture, peinture, design…


Et comme c’est justement la nuit de la culture, la vie dans la ville prend une couleur toute particulière… Musique à tous les coins de rue, avec beaucoup de monde dans les rues, sans voitures dans le centre… Un beau feu d’artifice… Une vraie ambiance de fête, où l’alcool coule à flot…


L’ennui de cet événement, c’est que tous les restaurants, bars ou cafés sont bourrés, et toutes les tables réservées jusqu’à très tard dans la nuit… Ce qui signifie que cela a été un vrai défi pour se nourrir… Mais qu’à cela ne tienne, vive la fête!


Etonnament, dans une île, qui vit essentiellement de la mer, c’est à Reykjavik que nous voyons, pour la première fois, un port de plaisance avec quelques petits voiliers… La voile ne semble pas faire partie des gênes du peuple islandais… Peut-être à cause du climat…


Reykjavik est, hélas, aussi la dernière étape de ce voyage inoubliable, et nous partons avec une vraie envie de revenir… Sur Xhosa, peut-être… L’Islande est vraiment un pays magnifique et attirant, même si, comme touriste, nous n’en voyons probablement que les beaux côtés et ne subissons pas l’isolement, l’absence de lumière en hiver, le climat rigoureux ou le risque volcanique permanent…


De très belles vacances…




S'abonner à voilier_xhosa sur Twitter



Le pays des volcans… et des trolls…

Par

La route pour nous amener des fjords de l’Est jusqu’à la péninsule de Tjörnes (au nord) est longue et souvent sinueuse… Mais l’effort est bien récompensé tant elle est belle avec ses paysages changeant, passant du vert végétal au brun désertique puis au noir volcanique…


Sur la route, nous faisons un arrêt à Dettifoss et à Selfoss, deux chutes très impressionnantes montrant la puissance de l’eau… 193 m3 d’eau par seconde… Le record en Europe…


20120817-204613.jpg


Et, la chance se met à tourner… Petit à petit, le soleil apparaît et la température monte… Comme si nous étions passé de l’automne au plein été… Bien agréable après les pluies diluviennes de la veille…


Un peu plus tard, nous revoilà au bord de la mer, au nord de l’île cette fois… Nouveau changement de décor avec des paysages qui font un peu penser à la Normandie…


20120817-204814.jpg


La route continue vers le lac Myvatn. L’activité volcanique de la région, traversée par une faille géologique, est omniprésente…


Nombreux cratères, formés par des éruptions, plus ou moins récentes, tantôt intacts, tantôt érodés pas les torrents dus aux fontes des neiges…


20120817-204905.jpg


Sources et lacs d’eau chaude, nombreux et facilement repérables de loin par la vapeur qui s’en échappe… Nous allons y reposer nos jambes, fatiguées de monter au sommets des volcans autour du lac Myvatn, en prenant un bain dans un lagon en plein air, bleu turquoise, dont l’eau approche des 40 degrés…


Ces sources ont même permis d’ajouter une note d’humour à la nature, en créant une salle de bain en plein air, au bord de la route…


20120817-205018.jpg


Champs de boues sulfatées, dont les fumerolles imprègnent l’atmosphère d’une désagréable odeur de soufre mais donnent à la terre des couleurs belles et étranges…


20120817-205100.jpg


Coulées de lave, enfin, durcie et formant des grottes, des formes bizarres ou des statues, conférant à la nature un air sévère…


20120817-205148.jpg


Tout cela donne un aspect très irréel à la nature… Pas étonnant que ce soit le pays des trolls…


Seul regret de ces trois jours, notre sortie en bateau pour aller voir les baleines fut un échec… Des dauphins, des macareux, … mais pas de baleine à l’horizon… Très rare dans la baie d’Husavik… La malchance qui revient?…


En parlant de macareux… Les oiseaux sont très nombreux dans cette nature sauvage sans prédateurs humains… Malheureusement, je suis totalement incapable de les énumérer ici… En effet, malgré qu’une bonne partie de ma famille n’envisage plus de partir en vacances sans jumelles, leur permettant de voir et de reconnaitre tous les oiseaux du coin visité, mes connaissances ornithologiques sont extrêmement élémentaires et se limitent, à peu près, à faire la différence entre un moineau et un pigeon…


Demain, nous quittons la région du lac Myvatn pour réintégrer une vie plus citadine: un weekend à Reykjavik avant de rentrer au bercail lundi soir…




S'abonner à voilier_xhosa sur Twitter



Les fjords de l’est…

Par

Notre tour continue…


Les glaciers dont nous avions déjà eu un avant-goût, s’offrent à nous… Avec des pans entiers qui descendent jusqu’à la mer en y déversant des “glaçons” qui meurent doucement sur les plages de sables noirs…


20120815-211425.jpg


20120815-211845.jpg


… Sous les yeux attendrissants des phoques…


20120815-212145.jpg


Escale à Hofn, le plus grand port de pêche de l’Islande… Avec comme spécialité: les langoustines… Nous ne nous sommes pas faits prier… En bisque pour commencer, suivie de quelques unes, simplement grillées… Absolument délicieux…


Pour être honnête, nous avions un peu peur de la gastronomie islandaise, d’autant plus que les guides insistent sur le fait que les restaurants sont en général combinés avec les supérettes des stations-services… Pas vraiment emballant… Mais, notre expérience nous a prouvé le contraire: il y a vraiment moyen de bien manger, en restant tout-à-fait dans les produits locaux: poisson, agneau, pâtisseries…


Nous quittons Hofn pour remonter le long de la côte Est… Nouveau changement de décor, nous voilà dans un décor de fjords… Nous les longeons les uns après les autres, depuis la côte jusqu’au fin fonds de chacun d’eux…


Ces fjords sont, à l’image du reste de l’Islande, sauvages, découpés et absolument magnifiques… Mais le temps est particulièrement pluvieux aujourd’hui et très brumeux, ce qui rend les photos très mauvaises (et la balade nettement moins agréable…)


En voilà quand même deux…


20120815-212310.jpg


20120815-212431.jpg


Allons, restons optimistes! La météo s’annonce meilleure pour demain où nous partons visiter le nord de l’île…




S'abonner à voilier_xhosa sur Twitter



De l’eau

Par

L’eau partout et sous toutes ses formes…


Une source d'eau chaude pour commencer, isolée, sans aucune habitation à moins de 10 km à la ronde... Une source pourtant bien équipée pour le rituel du bain chaud: bain construit de grosses pierres, cabane pour se mettre en tenue...


20120811-210018.jpg


Notre voyage continue vers le centre de l'île, le long du fleuve Thjorsa... Fleuve? Torrent plutôt... Pourtant la fonte est terminée... Mais la largeur de son lit en dit long sur le débit au printemps...


Nous quittons la grand-route et gagnons les hauteurs sur une piste exiguë... Un grand ravin et voilà Haifoss, chute d'eau de plus de 120 mètres... Belle, puissante, impressionnante...


20120811-210138.jpg


La piste continue, sinueuse entre les collines montagneuses...


A chaque tournant, le paysage change... Noir et volcanique, avec des coulées de lave, puis rouge comme le fer, puis vert, là où la verdure a réussi à se développer, avec même, de temps à autre, quelques restes de glaces éternelles... Sans oublier le beau ciel bleu l'après-midi... Nous avons retrouvé la couleur...


20120811-210308.jpg


La piste monte et descend, passant de cols à vallées, en suivant les torrents et les rivières, nous obligeant à régulièrement les traverser à gué... 4x4 obligatoire... Un peu d'appréhension les premières fois, se transformant graduellement en un amusant jeu...


La journée se termine en apothéose aquatique: une source d'eau chaude qui ressemble plutôt à un ruisseau, un grand lac, une rivière qui dévale et tourbillonne et, hélas, une petite bruine qui nous rattrape sur la route vers l'hôtel...


Une nuit de repos et nous partons vers Skaftafell, y découvrir un grand glacier éternel... L'air refroidit quand nous nous en approchons, comme si quelqu'un avait laissé la porte du surgélateur ouverte... C'est simplement grandiose... Ce blanc entouré de roches et de sable noirs...


20120811-211037.jpg


Et nous terminons notre journée par une jolie randonnée dans la montagne...




S'abonner à voilier_xhosa sur Twitter



En noir et blanc

Par

Atterrissage parfait à Keflavik… Alunissage plutôt, tant la région environnante donne une vision désertique et lunaire… De la roche volcanique à perte de vue, sans verdure, à part quelques bruyères et des lichens…


Le long de la mer, les falaises sont noires, abruptes et très déchiquetées. La mer, calme au large, se fracasse violemment contre ces remparts de pierres, formant une écume blanche, contrastant avec le noir des rochers… Comme si nos yeux voyaient en noir et blanc…


Nous continuons à longer la côte, par le sud de l’île, vers l’est. Et le paysage change doucement. Les reliefs s’accentuent, avec l’apparition de collines escarpées et noires, comme d’anciens terrils de charbon… Mais, toujours, ni verdure, ni bétail…


Les kilomètres passent… Les collines s’éloignent de la mer et font place à une plaine… Plus verdoyante, avec des fermes, des prairies et quelques champs… Nous voyons nos premiers arbres, puis des moutons et des chevaux… Comme si la vie était apparue d’un coup…


La route continue et nous arrivons à notre destination… Une ferme/gîte d’hôte, au milieu de prairies à perte de vue, avec, Islande oblige, une piscine extérieure d’eau (très) chaude, à notre disposition… En contraste avec la température de l’air qui ne dépasse pas les 13°, sous un ciel bien couvert…


L’aventure continuera demain…

20120810-203803.jpg

20120810-203858.jpg

20120810-203915.jpg




S'abonner à voilier_xhosa sur Twitter



65° nord…

Par

Juste en-dessous du cercle polaire…
C’est là que D et moi allons passer nos vacances…


Amusant pour quelqu’un qui n’arrête pas de se plaindre, dès que le temps devient maussade… Et, là-haut, on risque bien d’avoir de la pluie, du vent et de l’air frais… Même si la météo ne semble pas trop pessimiste pour le moment…


Mais l’idée de paysages lunaires désertiques, de glaciers éternels, de falaises abruptes, de plages de sable noir, de sources et lacs d’eau chaude… nous paraissait bien mériter un petit sacrifice météorologique… D’autant plus que, cette année, le temps, en Manche, n’est pas vraiment formidable non plus…


Et à la question de savoir si nous nous y rendrons en bateau, la réponse est non (cette fois-ci)… Mais, une croisière par les Shetland et les Féroé me semble une excellente idée à creuser, pour plus tard, quand nous aurons le temps d’attendre la bonne fenêtre météo… D’autant plus que Xhosa connaît le coin puisqu’il y est déjà allé en 2006, lors de la course “Skipper d’Islande”…


Départ jeudi prochain… On vous enverra des cartes postales…




S'abonner à voilier_xhosa sur Twitter