Il ne me reste plus qu’à vous raconter la dernière étape de notre tour de la Grande-Bretagne. Il s’agissait de rentrer, sans escale, de Dublin jusqu’à Nieuport. 540 milles en tout, dont 200 vers le sud en mer d’Irlande pour rejoindre Land’s End et 340 ensuite, dans l’est, le long de la côte sud de l’Angleterre vers le Pas de Calais, la France du nord et la Belgique.

 

Une navigation sans grande difficulté, à part, peut-être, la traversée de la mer d’Irlande qui exigeait une fenêtre météo sereine pendant 36 heures. Ensuite, le grand nombre de ports et d’abris en Manche permettait de gérer à peu près n’importe quel temps.

 

Nous étions à quatre sur Xhosa. Quatre hommes. JL et moi, qui étions déjà à bord, et F. et M. qui nous ont rejoints à Dublin. L’objectif était de partir le lundi matin mais la météo en a décidé autrement. Le passage de deux fronts en mer d’Irlande nous a obligé à le retarder de 24 heures.

 

Nous sommes donc partis le mardi matin à l’arrière du front, dans un vent encore assez fort, avec des grains orageux, de belles averses mémorables et une belle houle de l’Atlantique… Mais pour la première fois depuis le départ, nous avons eu du vent portant, ce qui nous a permis d’avancer à belle allure.

 

Après les premières 24 heures, le temps s’est amélioré, la mer s’est calmée et un beau soleil généreux a fait son apparition, si bien que les deuxième et troisième jours ont été extrêmement agréables: au portant avec suffisamment de vent, mais pas trop, sous un beau ciel sans nuage!

 

Ce n’est qu’à partir de Beachy Head que les choses se sont un peu compliquées, puisque le vent à décidé de tourner et de s’orienter parfaitement de face nous obligeant à tirer des bords contre le courant, en période de vives-eaux. Le VMC en a pris un sérieux coup et est même devenu négatif par moments devant Calais…

 

Ce dernier jour a d’ailleurs sérieusement impacté la moyenne qui est passée de plus de 7 noeuds à l’Ile de Wight à 6.3 à Nieuport à l’arrivée dans la nuit de vendredi à samedi…

 

J’ai vraiment aimé cette dernière étape. Parce qu’elle fut une très belle navigation sous le soleil mais aussi parce qu’elle représentait la fin du tour de la Grande Bretagne et signifiait la réussite du projet. On avait réussi à le boucler dans le timing prévu, 5 semaines, sans gros problème, ni accident, malgré une météo pas toujours sympathique…

 

Y repenser me donne envie de remercier, une fois de plus, tous les équipiers et les amis qui m’ont permis de réaliser ce tour et qui m’ont supporté à bord pendant ces 5 semaines!

 

Quelques photos:

 

Les arcs-en-ciel des grains du premier jour… On n’a pas photographié les pluies diluviennes…

 

 

Le troisième coin: Land’s End! La boucle est presque bouclée…
 

            

La lune est pleine… Les courants seront forts dans le Pas-de-Calais… Mais, nous avons bien profité de la pause spi avant le retour du près et du louvoyage…

 

 

Et, à l’arrivée, une Guinness, faute d’avoir trouvé du champagne à Nieuport à 3 heures du matin…

 

    

S'abonner à voilier_xhosa sur Twitter